• Irish Coffee

Cocktail Irish Coffee

Fouettez le froid !


L'Irish Coffee, connu aujourd'hui dans le monde entier, a été inventé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, par un barman irlandais de l'aéroport de Shannon. Shannon est l'aéroport le plus à l'ouest de l'Europe, fort exposé aux vents, il n'y fait pas chaud. Servant beaucoup de cafés arrosés au whiskey, on raconte qu'il eut un jour l'idée de les napper de crème fraîche pour permettre à ses clients, toujours pressés et frigorifiés de les boire sans se brûler !

Cocktail "Irish Coffee*", veille du printemps 2011

Composition d'un Irish Coffee, pour une personne

Ingrédients

  • 1,5 cl de sirop de sucre de canne
  • 4 cl d'Irish whiskey (Jameson)
  • 10 cl de café "fort" chaud
  • 4 cl de crème liquide

Préparation

  • Se munir d'un verre supportant la chaleur
  • Versez le whiskey et le sucre de canne "bien chaud"
  • Déposez, le café à l'aide du dos d'une cuillère, sur la surface du mélange, de façon à obtenir une superposition
  • Fouettez légèrement la crème liquide
  • Ajoutez la crème liquide
  • Saupoudrez, éventuellement, de poudre de cacao ou de copeaux de chocolat
  • Je vous souhaite une bonne dégustation de votre cocktail Irish Coffee !

Découvrez l'origine du mot "cocktail"

Si les hypothèses sont nombreuses et tiennent souvent de la légende, la traduction anglaise (cock's tail signifiant littéralement queue de coq)évoque la queue multicolore du coq. Et par extension, le mélange des couleurs et des saveurs.

Dans l'Antiquité, les hommes laissaient macérer des épices et des aromates dans les vins qu'ils élaboraient. Les Gaulois quant à eux aimaient ajouter du miel à l'eau, mais aussi du thym, du romarin, de la lavande ou des écorces de fruits aux différentes boissons fermentées qu'ils appréciaient.

Au Moyen-Age et à la Renaissance, les ordres religieux et les apothicaires rivalisaient d'imagination pour créer des eaux de vies et des liqueurs, qui parfois existent encore en mariant de nombreux ingrédients (le plus souvent des épices et des plantes).

Fait du hasard ? Au XVIe siècle dans le Bordelais et en Charente, on trouve la trace d'une boisson à base de vin, appelée "coquetel" tandis que la reine de France, Marie de Médicis aime préparer elle même des boissons résultant de savants mélanges.

Les rendez-vous du bar le Blue Note

  • Quarter jazz, tous les vendredis de 19h30 à minuit.
  • Piano-bar tous les jeudis et samedis, de 19h30 à minuit et les dimanches de 16h00 à 20h00.

* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Eléonore Schladenhoff - Responsable du bar le Blue Note à Vichy

Eléonore Schladenhoff

6 décembre 2011

Lettres d'information