• Bien manger en attendant bébé par la diététicienne du Vichy Spa Les Célestins.

Grossesse et alimentation

Être enceinte engendre un certain nombre de changements touchant l'organisme dans sa globalité. Une certaine surveillance s'impose. L'alimentation en fait partie. Découvrez l'importance de « bien manger » lorsque vous attendez bébé ! La diététicienne du Vichy Spa Hôtel Les Célestins vous propose de judicieux conseils...


Découvrez l’intérêt d’avoir des conseils nutritionnels pendant la grossesse.

La grossesse va entraîner d’importantes modifications physiologiques de l’organisme de la femme :

  • Développement du fœtus ;
  • Augmentation du volume sanguin (passe de 4 à 6 l de sang en fin de grossesse) ;
  • Augmentation du débit cardiaque ;
  • Diminution de la tension artérielle ;
  • Modification de la respiration ;
  • Croissance des tissus maternels (placenta, utérus,…) ;
  • Prise de poids ;
  • ...

Découvrez notre séjour Prénatal !

Un ensemble de mécanismes se mettent en place au cours de la gestation pour couvrir les besoins énergétiques de la femme enceinte :

  • L’augmentation progressive de l’appétit ;
  • L’utilisation des réserves énergétiques de l’organisme maternel ;
  • L’adaptation de nombreux métabolismes maternels (protéines, calcium, fer,…) ;
  • Le rôle essentiel du placenta ;
  • ...

Des conseils alimentaires de spécialistes de la nutrition sont importants à ce moment de la vie où les besoins nutritionnels sont très spécifiques. Une alimentation appropriée permet non seulement de couvrir les besoins nutritionnels de la femme mais aussi ceux du bébé, et de favoriser ainsi une croissance harmonieuse.

Quels sont les points spécifiques à surveiller pendant la grossesse ?

  • Prévenir certaines carences en minéraux et vitamines (calcium, vitamine D, B9 acide folique, fer et iode) ;
  • Prévenir certaines infections comme la listériose ou la toxoplasmose ;
  • Limiter les petits désagréments physiologiques de la grossesse (constipation, ballonnements, remontées acides,…) ;
  • Maintenir une activité physique adaptée en fonction de l’avancement de votre grossesse ;
  • Surveiller la prise de poids ;
  • Éviter ou proscrire la consommation d’alcool et de tabac,...

Quels sont les avantages d'un suivi nutritionnel au cours de la grossesse ?

Chaque consultation diététique commence par une prise de données médicales, d’un bilan nutritionnel grâce à un interrogatoire alimentaire et une prise de mesures anthropométriques.

Il est vrai que la prise de poids est un souci constant de la femme enceinte.

Il est important d’avoir une prise en charge nutritionnelle adaptée afin d’estimer votre gain de poids souhaitable en fonction de votre IMC* :

Si votre IMC de départ est correct (poids normo-staturo-pondéral) :

  • Pas de suppléments journaliers pendant le 1er trimestre de la grossesse ;
  • Un supplément de 200 à 300 calories au cours du 2e et 3e trimestre.

Si votre IMC de départ est bas (poids insuffisant) :

  • Un supplément journalier de 150 calories au cours du 1er trimestre ;
  • Un supplément journalier de 350 calories au cours du 2e et 3e trimestre.

Il est important d’apporter les nutriments essentiels au développement fœtal tout en conservant un métabolisme maternel optimal mais il faut, aussi, avoir un équilibre nutritionnel en quantité adaptée en micronutriments, en vitamines et oligo-éléments indispensables au bon développement cérébral du fœtus.

 

Surveiller votre gain de poids pendant la grossesse !

C’est une période où l’on ne doit pas manger deux fois plus mais deux fois mieux.

Une augmentation progressive et normale de votre poids est le reflet d’une alimentation conforme à vos besoins.

En effet, l’excès de poids ou de gain pondéral pendant la grossesse sont préjudiciables à la mère et à l’enfant. Plus la prise de poids est élevée, plus les tissus ont tendance à s’infiltrer d’eau et de graisses. Ils perdront alors leur souplesse et leur élasticité naturelle. L'accouchement pourrait donc être, en conséquence, moins aisé.

Il faut donc veiller à ne pas avoir un gain de poids au-delà du raisonnable et à l’inverse ne pas chercher à trop le limiter en faisant un régime restrictif.

La prise de poids moyenne se situe de 10 à 12 kg pour assurer, entre autres choses, le confort de la future maman au moment de l’accouchement.

Pourquoi éviter les régimes restrictifs pendant la grossesse ?

Des restrictions trop sévères peuvent compromettre la santé de la mère ainsi que celle de l’enfant.
Certaines femmes peuvent avoir peur de prendre trop de poids, donc elles s’infligent des régimes draconiens. Une naissance prématurée pourrait en être la conséquence. Le fœtus pourrait, par ailleurs, subir un retard de croissance…
Donc pas de sous-alimentation systématique pendant la grossesse pour rester mince !
Il faut veiller à manger équilibré et varié à chaque repas.

D’ou la nécessité pour les femmes de bénéficier de conseils nutritionnels et d’avoir une alimentation optimale tout au long de la grossesse.

Quelques conseils alimentaires pour la femme enceinte ?

 

  • Prendre le temps de manger en mastiquant bien les aliments ;
  • Évitez le grignotage ;
  • Évitez de se servir une seconde fois à table ;
  • Évitez de sauter des repas pendant la journée ;
  • Ne pas consommer des produits sucrés entre les repas, afin de limiter le risque d’un diabète gestationnel ;

*. IMC : Indice de masse corporelle (IMC = Poids / Taille²).

 

Aurélie Bodin, Diététicienne au Vichy Spa Hôtel Les Célestins*****

Aurélie Bodin

16 juin 2014

Lettres d'information