• Réserve naturelle du val d'Allier : méandres, nature, visite avec un guide

La réserve naturelle du val d'Allier

Suivez le guide ! Découvrez la deuxième réserve ornithologique française derrière la Camargue. Le val d'Allier recense 150 espèces de migrateurs !


La réserve naturelle du val d'Allier (Auvergne)

Au nord de l'Auvergne, le sauvage val d'Allier et ses interminables méandres : lieu favori des pêcheurs, des randonneurs et d'un nombre incroyable d'espèces d'oiseaux ! La rivière « Allier » a gardé son caractère sauvage et libre. Entre Vichy et Moulins, au cœur de ses larges méandres et proche des chemins du bocage bourbonnais, la réserve naturelle du val d'Allier abrite une flore et une faune remarquables.

Le paradis des oiseaux

Dans une quarantaine d’habitats, une centaine de nicheurs locaux sédentaires de petits passereaux y est installée tel le martin-pêcheur, voire de nicheurs estivants tels l'aigrette gazette, la petite sterne ou la pie-grièche ou même hivernants comme le pluvier doré ou le pic noir.

150 espèces de migrateurs

150 espèces de migrateurs s’y reposent également avant d’emprunter par milliers le couloir naturel de la Limagne pour rejoindre des terres plus méridionales : cigogne noire, cigogne blanche, grue cendrée, héron pourpré ou encore milan royal. Certaines espèces sont remarquables : balbuzard pêcheur, oedicnème criard ou crabier chevelu. Le val d’Allier est un lieu de reproduction : le petit héron méditerranéen, la pie-grièche grise, le goéland leucophée et la bernache du Canada y naîtront. Au total près de 80% de l’avifaune d’Auvergne gîte ici et y constitue la deuxième réserve ornithologique française derrière la Camargue.

Un terrain de randonnées « nature »

La réserve s’étend sur 1 450 ha s'étendant le long de 21 km de la rivière Allier sur les communes de Bressolles, Toulon-sur-Allier, Chemilly, Bessay-sur-Allier, Châtel-de-Neuve, La Ferté-Hauterive, Monétay-sur-Allier, Saint-Loup et Contigny. La diversité des milieux, plages, prairies, landes et forêts, permet à une végétation riche et variée de s’y développer pour le plus grand bonheur de la faune qui y séjourne.

Suivez le guide !

Gérée à la fois par l'Office National des Forêts et la Ligue de Protection des Oiseaux, la réserve du val d'Allier est ouverte à la fréquentation avec plus de 28 points d'accès libre dont une vingtaine en voiture. Des sentiers mis en place permettent de découvrir le site grâce à des panneaux thématiques installés dans chaque bourg et aux principaux points d'entrée de la réserve. Cette dernière reste bien évidemment soumise à la réglementation régissant les réserves. Des week-ends découverte et des balades nature sont organisés pour partir à la rencontre du monde des oiseaux en compagnie d'un guide nature. A Vichy, Châtel-de-Neuvre, Moulins et au Veurdre, il est possible de louer un canoë-kayak ou de partir en descente guidée sur la rivière, pour apprécier au plus près les beautés du val et de sa faune.

L'espace nature du val d'Allier

Par ailleurs « L'espace nature du val d'Allier » à Moulins plonge le visiteur dans l'univers passionnant des oiseaux, de la flore et de la rivière dans trois salles d'expositions permanentes. Le chant des oiseaux, une représentation étonnante de la rivière Allier et le jardin nature avec ses animaux y dévoilent les mystères que recèle la richesse naturelle du Bourbonnais.

Luc-Olivier PIERRE - Directeur adjoint du CDT Allier

Luc-Olivier PIERRE

15 août 2013

Lettres d'information