Aller au contenu principal
« À Vichy, devenez acteur de votre santé. »
icon
Remises
Exclusives
ventes privées
ventes privées
inscrivez-vous à notre lettre d’informations et bénéficiez de nos offres exclusives
Après inscription, un message de confirmation vous sera envoyé. Nous vous invitons à consulter votre boîte mail afin de recevoir nos lettres d’informations.

La Belle Époque à Vichy

Le plus vaste établissement thermal du monde.

Au XIXe siècle, deux bâtiments emblématiques, l'établissement Thermal de Vichy et le Casino de Vichy (construit sous le Second Empire), symbolisent le thermalisme vichyssois, articulé entre santé et plaisir.

Bénéficiant d'un contexte économique favorable et d'une période de stabilité, la fréquentation de la station thermale de Vichy poursuit une croissance ininterrompue, portant de 26.000 (en 1872) à 108.000 (en 1913) le nombre de curistes séjournant à Vichy, qui devient la « Reine des villes d'eaux ».

Si la cure de boisson d'eaux thermales de Vichy reste un élément incontournable, les techniques thermales évoluent : l'ancienne pratique du bain est de plus en plus concurrencée par les douches, plus actives. L'éventail de soins s'élargit (douches et bains de gaz thermaux, inhalations, pulvérisations, gargarismes, bains de vapeur, etc.). Associant massage et technique thermale, la célèbre Douche de Vichy est mise au point en 1896.

Avec l'ouverture du plus vaste établissement thermal du monde en 1903, la station thermale de Vichy adopte des techniques médicales pour renforcer l'efficacité de son thermalisme : électrothérapie et mécanothérapie. Cette volonté d'innovations tend à révéler une réalité : l'exercice physique contribue à l'efficacité de la cure. Dès lors, les sports deviennent des activités incontournables de la vie thermale : gymnastique, escrime, tennis et golf.

Cette riche période culturelle, où la France exerce un rayonnement culturel à l'échelle mondiale, non seulement Vichy en bénéficie mais elle y participe activement : sa riche programmation artistique et musicale contribue à attirer à Vichy une clientèle de tous horizons, mais aussi de tous milieux sociaux.

Rétrospective
Art - Guide Vichy 1912
Art - Guide Vichy 1912

M. de Montgolfier et le Sultan du Maroc (parmi les hôtes de Vichy). Meeting aérien avec Roland Garros. Le bassin des cygnes est l'un des lieux incontournables des parcs de Vichy.

Art - Guide Vichy 1914
Art - Guide Vichy 1914

M. et Mme Michelin (parmi les hôtes de Vichy). Quelle scène tranquille et insouciante : on bavarde... Seul, un drapeau tricolore sur le Dôme thermal est le signe discret d’un patriotisme omniprésent…

Art - Guide Vichy 1913
Art - Guide Vichy 1913

S.E. Lord Rosebury et le Prince de Bourbon (parmi les hôtes de Vichy). Gerorges Charpentier, champion d'Europe de boxe, combat à Vichy. Des baptêmes de l'air sont proposés à Vichy !

Art - Guide Vichy 1911
Art - Guide Vichy 1911

M. Korovine, peintre russe (parmi les hôtes de Vichy). A l’instar des grandes stations balnéaires, Vichy accueille un golf (1908) dont le Club-House (style anglais) devient un véritable centre de mondanités.

Art - Guide Vichy 1910
Art - Guide Vichy 1910

M. W-C. Reick, Directeur du New York Times (parmi les hôtes de Vichy). Le pavillon des Célestins (reconstruit en 1908) se veut volontairement champêtre, favorisant le repos des buveurs.

Art - Guide Vichy 1909
Art - Guide Vichy 1909

La princesse Anna Oblensky (parmi les hôtes de Vichy). Mise en service du premier aérodrome à Vichy.

Art - Guide Vichy 1908
Art - Guide Vichy 1908

M. Xavier Leroux, compositeur (parmi les hôtes de Vichy). Création du golf. Construction du pavillon actuel de la source des Célestins. Michelin publie ses premières cartes routières...

Art - Guide Vichy 1907
Art - Guide Vichy 1907

M. Nenot (Architecte - Sorbonne) et M. H. Rogers (milliardaire américain) parmi les hôtes de Vichy. A. Guillaume (artiste) illustre la bouteille de Vichy qui se trouve sur toutes les tables des restaurants.

Art - Guide Vichy 1906
Art - Guide Vichy 1906

Réjane (en représentation). Introduit depuis la fin du XIXe siècle, le lawn-tennis va devenir un des sports les plus pratiqués, mais aussi les plus mondains de Vichy.